Josselin Guillo : « La pierre naturelle apporte une touche d’authenticité et une finition robuste »

Longère contemporaine en Bretagne

Ce projet d’habitation privée a été conçu en 2017 par l’architecte Josselin Guillo. Située à Crach (56), dans le département du Morbihan, cette maison permet un rapport direct à son environnement extérieur. Le choix de matériaux durables comme les panneaux en pierre naturelle DECOPANEL® Sylvestre, pour le revêtement d’une grande cheminée, amplifie la sensation de confort procurée par l’isolation thermique et le chauffage au sol.

Les codes et matériaux des constructions traditionnelles Bretonnes ont été réinterprétés au travers d’une « architecture contemporaine, thermiquement performante, en recherche de sobriété et de finesse », remarque l’architecte. Josselin Guillo nous parle de ce projet de longère contemporaine bioclimatique sur la commune de Crac’h.  

1. Quels sont les concepts clés de cette maison « évolutive et climatique » ?

Ces deux notions y sont intimement liées. L’enjeu était de concevoir une habitation pour un couple y vivant à l’année, tout en leur permettant d’y recevoir occasionnellement des amis et de la famille. La maison se sépare littéralement en deux entités distinctes: une partie vie que l’on souhaitait pratique, confortable et chaleureuse avec tous les espaces d’usage principaux organisés autour d’un grand « meuble » en pierre, et une partie atelier/garage. Entre les deux est venue l’idée d’insérer un volume vitré et très lumineux, un jardin d’hiver totalement ouvert sur son environnement, isolé mais non chauffé. Il joue le rôle de tampon thermique lors des longues inter-saisons bretonnes et d’espace extérieur polyvalent, offrant un abri couvert quand le temps est changeant, et ce n’est pas qu’une légende en Bretagne, il pleut parfois ! Ses façades latérales sont constituées de grandes portes pliantes sur toute la hauteur, permettant en été d’ouvrir totalement l’espace et d’éviter qu’il surchauffe en le ventilant. La maison a réellement été conçue pour offrir les espaces les plus adaptables possibles en fonction du climat, et pour offrir différents degrés d’ouverture, allant du cocon douillet autour de la cheminée en hiver à une ouverture et une continuité totale sur le jardin en été, via de grandes baies vitrées coulissantes qui s’effacent complètement dans la façade.

INTÉGRATION DE LA MAISON DANS LE PAYSAGE

Longère contemporaine en Bretagne

2. Quelles sont les influences du projet et pourquoi ? 

La personnalité des acquéreurs et leur attachement à la région nous ont amené à leur proposer une forme et des matériaux de construction traditionnels en Bretagne, la longère, tout en la réinterprétant avec une écriture très pure et contemporaine. Notre proposition leur a tout de suite plu, ils ne se voyaient pas dans une grande villa moderne de style californien ! Ce n’était pas notre approche non plus, nous souhaitions intégrer au mieux la construction dans le paysage de bocage environnant, magnifique par ailleurs. Nous ne souhaitions pas nous soustraire à l’utilisation de l’ardoise, omniprésente dans la région, sous prétexte de réaliser un projet résolument moderne. Nous avons au contraire pris le parti d’utiliser au maximum ses qualités en recouvrant l’ensemble de l’enveloppe du projet, constituant une sorte de feuille d’ardoise, un manteau pare-pluie qui se prolonge pour protéger les pignons, souvent exposés au vent dominant et noircis par les intempéries.

Longère contemporaine en Bretagne

3. Quels sont les principaux objectifs du projet concernant son intégration dans le paysage, l’environnement ou l’esthétique ?

Je suis intimement convaincu qu’il n’est pas nécessaire de concevoir une construction extérieurement « remarquable » pour réaliser un beau projet d’architecture, bien que ce ne soit pas non plus incompatible. La réussite d’un projet bien souvent se trouve aussi dans la capacité du concepteur à avoir anticipé les usages les plus élémentaires mais aussi les plus fins, ainsi que dans la qualité d’exécution sur chantier. Sur ce sujet je dois dire que nous avons eu la chance de travailler avec des très bonnes entreprises qui ont su s’approprier le projet et le réaliser avec le niveau d’exigence souhaité, et nous les remercions! Nous avions à coeur pour cette maison qu’elle ressemble avant tout à ses occupants, des personnes humbles et pragmatiques, qui souhaitaient s’intégrer au mieux dans un voisinage pré-existant. Le projet n’a d’ailleurs rencontré aucune résistance et le chantier s’est parfaitement déroulé.

DECOPANEL® SYLVESTRE SUR UNE GRANDE CHEMINÉE

Longère contemporaine en Bretagne

4. Pourquoi avez-vous choisi la pierre naturelle DECOPANEL® Sylvestre pour le revêtement d’une surface de 70 m2 de cette maison ? 

Les espaces intérieurs s’organisent autour d’une grande cheminée, centre de gravité de la maison. Nous souhaitions que cet élément, sorte de meuble massif structurant dans la double hauteur du volume, se démarque du reste des ouvrages et apporte une note chaude et à la fois naturelle. Nous voulions par ailleurs tirer parti de sa masse et de l’inertie thermique procurée par la cheminée pour le confort d’hiver. Le choix avait été fait à l’origine d’un parement en pierre de Saint Yrieix, dont les carrières sont en France, mais cela n’a hélas pas été possible pour des questions de budget. Nous avons donc fait le choix de ce produit dont l’esthétique répondait à l’esthétique contemporaine du projet tout en rappelant la teinte des granit roses Bretons. Il s’agit pourtant d’un Gneiss asiatique.

5. Qu’est-ce que la pierre naturelle apporte à un projet d’architecture par rapport à d’autres matériaux ? Quels avantages techniques, esthétiques et écologiques a-t-elle ?

La pierre est un produit robuste et dans des constructions que le progrès et le mille-feuille normatif Français et Européen rendent de plus en plus complexes et techniques, ce matériau apporte une touche d’authenticité, une finition robuste et une multitude d’esthétiques possibles. Il est dommage cependant de ne la voir quasiment plus utilisée que comme un parement, le coût et les contraintes de la construction en pierre massive en construction neuve la rendant quasiment hors d’atteinte, elle a pourtant tant de qualités…

CONSTRUCTION AVEC DES MATÉRIAUX NATURELS

Longère contemporaine en Bretagne

6. Les critères de durabilité, écologie et de respect de l’environnement sont importants pour vos projets ?

Bien évidemment, quand on connait le poids du secteur de la construction dans la balance, mais je reste cependant très prudent quant aux courants, aux « modes » techniques et architecturales, quand on voit aujourd’hui des réalisations tout en béton et en acier dont les chantiers ont généré des centaines de tonnes de déchets et utilisé des dizaines de m3 d’eau potable, présentées comme des opérations exemplaires pour l’environnement, il reste du chemin à faire ! D’où l’importance de tenir compte du bilan carbone des matériaux, parfois une brique locale aura un meilleur bilan qu’un bois d’importation, par exemple. Mais ne soyons pas pessimistes, il se construit aujourd’hui de plus en plus de belles réalisations réellement vertueuses, qui sont autant de pas dans la bonne direction. Il y a je pense un tournant culturel et réglementaire qui s’est amorcé et qu’il faut soutenir en France, afin de permettre à des systèmes constructifs en matériaux naturels de devenir compétitifs aussi pour des grands bâtiments. Cela dans l’objectif de répondre au défi de la densification et de la mutualisation des usages dans les équipements avec autre chose que du béton, qui reste LE mode constructif dans la culture industrielle Française. Mais « ça bouge », petit à petit…

Longère contemporaine en Bretagne

7. Quel est votre projet de rêve pour une maison en pierre naturelle ? 

La faire voler !

Entreprise d’installation du parement DECOPANEL® Sylvestre : Arti Deco Bati.

Pour plus d’informations consultez le site web CUPA STONE.

Crédits photo: Josselin Guillo.